LES ÉCOLIERS DU CAMBODGE

LES ÉCOLIERS DU CAMBODGE

Que de chemin parcouru

IMG_1083.JPG

 

 

Seyha, à droite, est désormais scolarisé depuis presque un an. Adit, au milieu, a lui pris le chemin de l’école il y a deux mois et Do s’apprête à apprendre à lire et écrire à la fin du nouvel an Khmer, c’est à dire fin avril.

 

Sur la photo, ils posent avec « un kit » assez traditionnel destiné à soutenir la scolarisation. Un cartable avec des cahiers et stylos, un pantalon et une chemise blanche, une ceinture, des claquettes, et dans ce cas une tenue de sport. Ils bénéficient chacun d’un vélo pour se rendre à l’école.

 

Pouvons-nous vraiment imaginer qu’il y a peu ces enfants étaient encore mendiants ?

 

Il faut du temps et des épreuves pour en arriver là. Do, à gauche sur la photo, par exemple, avait arrêté de mendier pour faire manœuvre non-déclaré sur des chantiers à 75 centimes par jour, alors qu’il a 14 ans. Aujourd’hui, grâce à ces copains et à notre soutien l’espoir renait dans sa vie. Il va apprendre à lire pour ensuite faire une formation de mécanicien moto.

 

Vraiment, si vous connaissiez quelqu’un qui pourrait les parrainer, ce serait formidable...

 

Pour la « petite histoire » nous avons acheté leurs uniformes et les cartables sur le marché dans lequel ils avaient l’habitude de mendier. J’avoue que c’est avec beaucoup de fierté que je disais aux commerçants que désormais ils allaient  à l’école et qu’il étaient loin d’être idiots ! J’ai ressentis de l’étonnement puis de la joie chez ces vendeurs. Il faut préciser que dans la culture Bouddhiste, un pauvre est méprisé car il paye les fautes de sa vie antérieure...

 

Que de chemin parcouru en un an !  (Cliquez sur ce lien) Une premiere action il y a un an

 



03/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser