LES ÉCOLIERS DU CAMBODGE

LES ÉCOLIERS DU CAMBODGE

Janvier 2015 : des nouvelles...

big_artfichier_288924_4192284_201410174325243.jpg

Janvier 2015 : des nouvelles de notre projet sur la cité ouvrière Toul Sangkae

Il n’y a plus de cours d’Anglais, plus d’animations... pour l’instant !... Cela ne nous empêche pas, au contraire, de garder le contact avec ceux que nous avons rencontré. Sur la photo, la sœur Yoli lors d’une visite aux familles.

Nous avons des projets, il ne peut pas en être autrement tant les rencontres sont fortes et tant les besoins sont grands ; le sourire et la grand dignité des gens ne peux pas faire oublier que nous nous trouvons, dans cette cité ouvrière, dans un lieu d’exclusion.

Alors, que sont donc ces projets ?

-          Reprendre le cours d’Anglais d’été, c’est évident, en juillet 2015 (juillet prochain)

-          Reprendre l’animation pour les tout petits (maternels)

-          Reprendre et développer les activités manuelles

-          Reprendre et développer les sorties (piscine, visites dans Phnom Penh)

-          Organiser deux séjours de 4 jours chacun, un a la mer, l’autre aux temples d’Angkor.

-          Organiser une bibliothèque.

-          Organiser un temps d’aide aux devoirs (présence au long de l’année scolaire)

-          Faire « le lien » avec l’école maternelle de la paroisse catholique qui est prête à accueillir des enfants.

-          Organisation d’une petite garderie pour permettre aux mamans de travailler.

Vous l’aurez deviné, notre but serait d’avoir une présence tout au long de l’année et plus seulement aux vacances scolaires. Pour le cours d’Anglais par exemple, il y a beaucoup d’adultes, en particulier des ouvrières d’usine textile, qui aimeraient bien... Les quelques livres que nous avons sont littéralement « dévorés » par les enfants... Nos jeux rassemblent 70 personnes en quelques minutes, sans parler des sorties ! Ce ne sont pas les besoins qui manquent !!!

Pour concrétiser cela, la présence d’un volontaire serait bien, et bien sûr quelques finances dont nous ne disposons pas pour l’instant. Seule l’association « les écoliers du Cambodge »assure le loyer mensuel d’une des deux pièces, soit 40$ par mois, l’autre chambre étant financée par des amis de la commission Vie Ouvrière du diocèse de Phnom Penh !

Nous vous tiendrons au courant de notre recherche de partenaires et de finances...

Pour en savoir plus : http://citeouvrierekh.canalblog.com/

A très bientôt,

Frédéric (Volontaire de solidarité Internationale au Cambodge et porteur de ce beau projet...)



24/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi